Catégories

EVERSPRING - MINI-DÉTECTEUR D'OUVERTURE Z-WAVE+ SM810 Agrandir

EVERSPRING - MINI-DÉTECTEUR D'OUVERTURE Z-WAVE+ SM810

34,98 €

Epuisé - Sur commande

EVR_SM810-1

» Ajouter à ma liste

PRESENTATION

Le détecteur d'ouverture de porte/fenêtre Everspring SM810 est un appareil compatible Z-Wave Plus qui peut être utilisé avec n'importe quel contrôleur ou box domotique compatible Z-Wave. Il peut être configuré dans un réseau Z-Wave pour communiquer avec d'autres périphériques tels que des éclairages ou une sirène ou pour signaler son état directement au contrôleur Z-Wave.

Il est constitué d'une partie avec un aimant (la partie mobile), fixé sur la porte ou la fenêtre, ainsi que de l'unité principal positionnée sur la partie fixe de la fenêtre/porte avec des vis ou un adhésif. Lorsque les deux parties ne sont plus en face, un message est automatiquement envoyé.

Ce produit prend en charge le protocole de sécurité S2 qui utilise des messages cryptés Z-Wave Plus pour communiquer avec d'autres produits Z-Wave Plus sécurisés. Un contrôleur Z-Wave Plus sécurisé doit être utilisé pour utiliser pleinement les fonctions de sécurité de ce produit.


FONCTIONS
Détecteur d'ouverture
Communication bidirectionnelle sans fil
Intègre le protocole de sécurité S2
Auto-inclusion avec le contrôleur Z-Wave
Peut être utilisé sur les portes ou les fenêtres
Rapport automatique sur l'état d'ouverture/fermeture et l'état de la batterie
Protection anti-sabotage
Indicateur de batterie faible
Très petit, dimensions réduites
Facilité d'utilisation et d'installation


CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Type de périphérique Z-Wave : Transmetteur / Esclave
Alimentation : 2 piles Lithium 3.0V CR2450
Durée de vie de la pile : 1 an (si déclenchement 10 fois / jour)
Fréquence: 868.42 MHz
Distance de transmission : 100m (en champ libre)
Dimensions: 31 x 70 x 11.5 mm
Distance de détection :
• Ouverture vers fermeture : 20mm
• Fermeture vers ouverture : 35mm
Poids : 23,6g (sans les piles)
Température de fonctionnement : -10-40°C

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES ...

comments powered by Disqus